sophrologie toulouse - Cabinet CLRS - sophrologue indépendant gestion du stress en entreprise - Prévention







risques psychosociaux toulouse




LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

Les risques psychosociaux recouvrent l'ensemble des risques portant atteinte à la santé mentale des salariés, voire à leur intégrité physique :

Stress, conflits, harcèlement moral, violence au travail, épuisement professionnel...
Les causes à l'origine de ces risques renvoient le plus fréquemment aux types d'organisation de travail, aux conditions d'exercice de l'activité et à la dynamique des relations interpersonnelles.

Les risques psychosociaux sont à l'origine de pathologies professionnelles variées : états dépressifs et syndromes d'épuisement professionnel (Burn out), état de stress chronique, maladies psychosomatiques, troubles du sommeil, troubles musculo-squelettiques (TMS)...

La prévention des risques psychosociaux nécessite une prise en compte spécifique de la dynamique de l'environnement professionnel.

Au-delà du repérage des risques psychosociaux et de leur impact sur les personnels, la finalité de notre démarche est le développement d'une politique de prévention globale centrée sur la promotion du bien-être psychosocial dans l'entreprise, par l'amélioration des conditions de travail, des systèmes de communication et des relations humaines.




LE STRESS : PREMIER RISQUE PSYCHOSOCIAL



D'après l'Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail :
« Le stress survient lorsqu'il y a un déséquilibre entre la perception qu'une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu'elle a de ses propres ressources pour y faire face.

Bien que le processus d'évaluation des contraintes et des ressources soit d'ordre psychologique, les effets du stress ne sont pas uniquement de nature psychologique. Il affecte également la santé physique, le bien-être et la productivité ».

« Le stress professionnel apparaît depuis une dizaine d'années comme l'un des nouveaux risques majeurs auquel les organisations et entreprises vont devoir ou doivent déjà faire face.
Il s'agit d'un risque professionnel à double titre : des études scientifiques ont mis en évidence des liens entre des situations de travail stressantes et l'apparition de problèmes de santé mineurs ou de maladies plus sérieuses, et il est probable que le stress contribue à la survenue de certains accidents du travail ». (Source INRS)

La prévention du stress et des risques psychosociaux s'inscrit dans la démarche globale de prévention des risques professionnels : Article L4121-1 du code du travail : « le chef d’établissement prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, y compris les travailleurs temporaires. »






PREVENTION DU STRESS AU TRAVAIL DANS UN CADRE PLURIDISCIPLINAIRE

Toute entreprise doit désormais recourir à des compétences diverses et complémentaires pour mener sa politique de prévention des risques professionnels et d'amélioration de ses conditions de travail.
Elle peut pour cela s'adresser à son médecin du travail.

L'instauration du principe de pluridisciplinarité* oblige désormais les Services de Santé au Travail à enrichir la démarche de prévention en faisant appel à des compétences diversifiées et complémentaires (médicales, techniques ou organisationnelles), permettant d'assurer une prévention plus efficace. (Source CRAM AQUITAINE)

*Loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 modifiant l'article L.241-2 du Code du Travail Arrêté du 24 décembre 2003

*Le rôle du médecin du travail est fondamental car il peut aider, grâce à son diagnostic au cœur du contexte du travail, à mettre en place des actions de prévention afin d'aider :
  • Les individus : lors d'un diagnostic de troubles anxieux ou dépressifs, problèmes de sommeil, troubles musculo-squelettiques (TMS), maladies cardio-vasculaires (MCV)...
  • Le chef d'établissement : qui, pour mettre en œuvre sa stratégie de prévention doit pouvoir recevoir l'appui et le conseil du service de santé au travail.

*La mission de l'IPRP est de participer, dans un but de prévention, à la préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs et à l'amélioration des conditions de travail.

L'IPRP -Intervenant en Prévention des Risques Professionnel- est une personne physique ou morale habilitée par la CRAM,

Grâce à ses compétences techniques et organisationnelles, il intervient dans un cadre pluridisciplinaire aux côtés des services de santé et des médecins du travail.


Le recours à un IPRP, la nature des interventions et le choix de la méthode sont laissés à l'appréciation des chefs d'entreprise et des Services de Santé au Travail.







3 NIVEAUX DE PREVENTION

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé, il existe trois niveaux de prévention en santé.

Afin de clarifier les niveaux de prévention des risques psychosociaux, nous avons choisi de les présenter selon le schéma suivant :




En fonction du niveau de prévention, les interventions peuvent être subventionnées par le fond de formation ou par le service de santé au travail.

Il conviendra de contacter ces services pour plus d'informations.







3 TYPES D'INTERVENTION

Afin de répondre à votre demande, notre objectif est d'informer et d'éduquer toute personne ou organisation désireuse de maintenir son équilibre ou celui d'un groupe.

Face à des situations de stress qui peuvent se cumuler, nous proposons trois types d'interventions qui permettent d'améliorer les conditions de travail, de valoriser les talents et donc, à l'évidence d'optimiser les performances et l'économie de l'entreprise.

• dans un but de prévention primaire :

Ces interventions peuvent entrer dans le cadre d'une mission IPRP et/ou de la formation professionnelle

  • Etude et analyse des risques psychosociaux.
  • Formations qui permettent aux responsables et aux managers d'améliorer l'organisation du travail ou les relations humaines afin de gérer leur stress et celui de leurs collaborateurs.


• dans un but de prévention secondaire :

Ces interventions peuvent entrer dans le cadre de la formation professionnelle

  • Formations individuelles ou en groupes qui permettent de sensibiliser les personnes afin d'améliorer leurs comportements et leur organisation au travail pour allier performance et bien-être.


• dans un but de prévention tertiaire :

Ces interventions sont à la charge des responsables de services ou d'entreprises
  • Accompagnement individuel ou en groupes de parole sur le lieu de travail ou en cabinet, si nécessaire dans un cadre pluridisciplinaire, avec le médecin du travail, infirmier, psychologue, assistant social, etc.





website by Nodymedia • ©2008 cabinet CLRS